HISTOIRE

La baselle est originaire d’Asie tropicale, sans doute d’Inde ou d’Indonésie. On l’appelle également l’épinard de Malabar. Son nom basella est celui utilisé en Inde. En Chine, on utilisait la chair entourant les graines pour confectionner des teintures, de l’encre et de la cire à sceller. On peut également l’utiliser comme colorant naturel dans les pâtisseries et les confiseries.

Elle fut mentionnée en France dans le Bon Jardinier de 1797. De plus, de Combles, l’auteur de l’Ecole du Potager, la conseillait dans son ouvrage en 1749. Elle fut cultivée dans les jardins Anglais dès 1704.

 NUTRITION

On fait usage des tiges et des feuilles qui sont charnues et mucilagineuses. Elles contiennent peu d’acide oxalique et beaucoup d’oligo-éléments et de vitamines (A et C). Il est conseillé de les cuire légèrement ou de les faire revenir rapidement à la poële.

CONSEILS DE JARDINAGE

La baselle préfère un climat chaud et humide mais elle est très adaptable à de nombreuses conditions. On peut ainsi la cultiver dans des régions de climat tempéré.

Baselle à feuilles vertes

Les semences peuvent alors être semées directement en terre ou bien alors en pépinière, avant d’être repiquées. Les tiges de la baselle peuvent atteindre 4 ou 6 mètres.

Plant d'Epinard de Malabar bio

2,80€Prix